10 oct. 2019

La Bohème le 25 octobre à Montmorillon et le 26 octobre à Civray


La Bohème, drame lyrique romantique, à Montmorillon et à Civray


La Bohème, le chef-d’œuvre de Puccini, sera à l’affiche à la fin du mois d’octobre, le 25 à Montmorillon et le 26 à Civray dans une nouvelle création de Figaro si Figaro là.

Une bande de jeunes artistes sans le sou oublient leur quotidien en prenant à bras le corps les joies de la vie… La tendresse de la petite Mimi qui vient apporter la lumière et la chaleur au poète Rodolfo avec l’un des plus émouvants coup de foudre du théâtre lyrique…

C’est Marc Scoffoni qui interprètera le rôle de Marcello, le peintre et le fidèle ami de Rodolfo qu’il accompagne dans son drame amoureux et dans son désarroi final.

C’est une grande chance d’accueillir Marc Scoffoni pour la première fois dans l’une de nos productions. Le public pourra ainsi découvrir ce baryton à la voix souple et mordante, ses lignes vocales et son aisance scénique.


Après ses études de chant au CNR de Marseille puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient son prix en 2005, il poursuit sa formation à la Guildhall School of Music and Drama à Londres. En 2005, il est nommé révélation lyrique de l’ADAMI et participe à l’Académie Européenne du festival d’Aix-en-Provence.
Sa carrière sur scène débute en 2007. Dès lors, il se produit à Marseille, à Rennes, au Festival d’Holland Park à Londres, à Bath, à Nantes, à Limoges, puis lors de la tournée estivale des Opéras en plein air.
En 2011, il intègre pour deux saisons la jeune troupe du Grand Théâtre de Genève, où il participe notamment à de nombreuses productions.
Parallèlement, il chante Zuniga dans Carmen en tournée en France, Sharpless dans Madame Butterfly à Rennes, Rambaldo dans La Rondine à l’Opéra de Nancy, Dancaïre dans Carmen à Nîmes, Raimbaud du Comte Ory à Brest, Fiorello du Barbier de Séville à Saint-Etienne, et Papageno dans La Flûte Enchantée pour les Opéras en plein air.
En concert, il chante les Requiem de Brahms et Fauré, et on l’entend Salle Pleyel avec l’Orchestre National d’Ile de France, à Lausanne, au Théâtre du Châtelet, à la Halle au Grains de Toulouse avec l’Orchestre du Capitole, ainsi que pour des récitals à Radio France.
Pendant la saison 17-18 Marc s’est produit au Musikfest de Bremen, à l’opéra de Rennes, à l’opéra de Saint-Etienne, à l’opéra d’Avignon et à l’opéra de Tours avant de rejoindre le Théâtre de l’Odéon à Marseille pour La Fille du Tambour Major.
La saison prochaine Marc chantera dans la Traviata au Capitole de Toulouse mais également au Théâtre des Champs-Elysées avant de retourner à Saint-Etienne pour Cosi fan lutte. Il fera par la suite ses débuts à l’opéra de Zurich avec le rôle de De Brétigny dans Manon de Massenet avant de retourner à l’opéra de Tours pour Andréa Chénier.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire